Bea Blog

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi, octobre 3 2020

Belle déprimée

Croix-Dreuz-1-500x281.jpgL'automne est toujours pourri
corps nu sous la pluie
personne ne vous prêtes son parapluie.

J'ai tellement froid
parfois
je n'arrive plus a respirer avec ces angoisses de mort
qui vous serre la poitrine, point dans le dos
mon coeur se vide , plus d'énergie.
Ma vie est bien partie, comme trop souvent
la mort psychique est dans mes draps.
Comment sortir de ses draps et pourquoi?
La mort l'angoisse les traumas me retiennent au lit
Enfermée dans le non agir; vomir sa souffrance serait une délivrance
Ma volonté est paralysée .

Je  reste  figée ,  défigurée,  crucifiée.

Chez moi les couleurs sont orangées
mais je ne ressens aucune chaleur
je me sens dans un cercueil ouvert.
Les feuilles collent sur les cercueils
tous les jours la mort est en moi
je voudrai des bras pour pleurer
ceux qui m'ont tant manqué tout bébé.
Je ne trouve que du béton et des clous

Lourde de dépression la solitude finira par me tuer.
Les martyrs ne se trouvent pas que dans les livres !

lundi, août 31 2020

Née dans votre pupille

20190403_142624.jpg

J'avais le goût des grands sentiments
Vos bras avaient la taille de toute une vie
Vos robes du soir, vos bijoux de nuit
J'avais le goût du risque qu'illumine.
Alors j'ai plongé dans le noir de votre pupille
J'ai glissé comme glisse les rapides, le rivières les torrents
jusqu'au bras de la mère.
J'avais le goût des grands sentiments
Avec vous les mots de toute une vie!
Des mots chaque jour jusqu’à l'infini.
Horizon rouge près de la mer
pas loin la surface de la Terre
Partout le goût du risque
Je vous ai laissé dilater ma pupille
Combien de bateaux, de radeaux ,de vaisseaux
ont échoué sur votre douce peau

Maintenant plus de mots de la mer
Vous que j'ai aimé comme ma grand mère
tuée à coups de couteau
Je dois grandir seule avec mes petits maux
Cette fois je vais replonger dans ma pupille
Retrouver ce que vous avez semé
et ma gloire bien à MOI.

20180927_164057.jpg

lundi, mars 23 2020

Jaillissement du lien

mother_and_child_by_gustav_klimt_art_nouveau_poster-r94d7b3e0803b4eb0b4920fc04f370b63_wv2_8byvr_540.jpgTe voilà aux urgences avec peu de souffle
Dans mon blockhaus je m'en souffle.
Je n'arrive pas à prier pour te sauver
Je m'effondre en sanglots près de ma douce amie
J'en ai tellement tellement fais à crever que JEPEUPLUS !
Connectée à toi te voyant partir je t'envoie mes plus douces pensées.

Puis à bout de souffle
Mon coeur s'éssouffle,il a besoin de savoir

Oui toi ma fille, mon bourreau, ma mère
Oui je vois ta mort et je pleure fort Maman!

Un effondrement survient , le blockaus s'ecroule
Vite je prends de tes nouvelles

Souffle rassuré, l'oxygène t'a sauvé.
Ce choc m'a rendu malade comme un chien
Ma chatte Nina me console
comme nous étions bien à Bandol!

mardi, mars 10 2020

RAGE EMPRISONNEE

unnamed.jpgRage du moment
Nage dans le torrent
Lutte à mort pour survivre
Seule contre le diable ivre
L'échine brisée
je dois toujours avancer
du sang jusqu'aux pieds.
RAGE de VIVRE
DOUCEUR d'Aimer
Qui m'aidera à l'enterrer?

samedi, février 29 2020

MANQUE

mais-quest-ce-quil-te-manque-1474646017-754-2016-09.jpgDans le brouillard
il fait presque noir.
J'avance dans une immense forêt tropicale
étroite, sérrée plus qu'un canal.
Parfois j'étouffe
je découvre un peu de mousse
Trois semaines de marche
fatiguée, il faut encore avancer
s'enfoncer dans le manque

Née dans un manque cruel
le tragique m'a rendu belle
non sans être rebelle
Mes frères afghans,amis fidèles
Mon coeur n'a rien à manger
mais il donne sans compter
Il donne ,il a peur de perdre un lien illusoire
celui du dimanche soir.
Dans ce brouillard angoissant
j'avance doucement ,une grotte au tournant
Les paroies m'écrasent la cage thoracique
Pour trouver la sortie; encore avancer
parler à cet homme joyeux du dimanche soir
ne pas avaler mes mots,mes larmes

Toujours avancer ,écrire pour exister
dire pour détruire cette camisole
qui rejaillit parfois sans que je m'isole
Avancer pour retrouver la lumière des êtres aimés.
Ces êtres qui me manquent tant
jusque dans mon sang !

- page 1 de 91